« Mon corps est mon temple. »

Si le corps physique n’est que matière, il n’en demeure pas moins que l’on doit prendre soin de lui. En effet si l’on veut que notre âme y demeure en paix le temps d’une vie, alors il est tout à fait cohérent d’harmoniser l’aspect extérieur avec son intérieur.

Il ne s’agit pas de s’identifier à notre apparence physique puisque notre corps est impermanent. Ce corps n’est qu’un lieu d’habitation pour une expérience d’une vie.

Ce n’est pas pour autant qu’il faut le négliger ou au contraire le surenchérir. Il s’agit de lui porter attention et soin., de rester à l’écoute des messages et signaux qu’il nous envoie.

Pour y entrer, déposez vos chaussures à l’entrée. Et pénétrez avec bienveillance.

Quelqu’un frappe à la porte du temple : vous pouvez décider de le laisser entrer, de le laisser sur le palier de la porte ou de ne pas ouvrir.

Une douleur se manifeste ? Vous n’êtes pas cette douleur, mais vous pouvez prendre du recul, respirer, oberver l’intensité et l’endroit. Est interne ou externe ?

Votre corps est trop gros ? Vous devez apprendre à vous détacher de la nourriture et à cerner les sensations de faim, de satiété et d’envie. Vous avez envie de chocolat ? Non, ce n’est pas vous, c’est votre mental qui veut du plaisir. Observez votre mental : il est en train de penser au chocolat. Mais Vous, vous n’avez pas besoin de chocolat. Vous devez maîtriser votre mental en devenant observateur de la situation. Vous vous trouvez peut-être dans une situation inconfortable (de stress par exemple), le chocolat devient alors le pansement pour recouvrir ce sentiment négatif. Vous fuyez la zone d’inconfort. Mais une fois le chocolat fondu sous la langue, le plaisir disparaît et l’inconfort réapparait. Alors soit vous fuyez encore avec une autre tablette de chocolat, soit vous affrontez la situation.

Votre corps est comme un champs de bataille entre Vous et votre mental. Soyez le plus fort, et apprenez à maîtriser ce mental ! Vous vs Mental

Vos armes seront votre détachement, votre amour, votre joie, votre compassion, et votre pouvoir de discernement. Tout cela se situe : à l’intérieur du temple !

« Un voyage de 10 000 km commence toujours par un premier pas »


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s